Choisir c’est renoncer, oui mais renoncer à quoi ? Renoncer à une autre possibilité qui n’aurait peut être pas été possible…

Dans la vie personnelle, comme dans la vie professionnelle, nous sommes régulièrement amenés à faire des choix. Certains sont confortables, d’autres moins. Certaines personnes, vont jusqu’à indiquer à propos d’un choix qu’elles ont fait, que c’était un « crève cœur » – mot extrêmement bien choisi par leur inconscient, et qui illustre bien ce qui se passe en elle. D’autres, n’arrivent pas à se décider, sous entendu choisir, et par la même “confient” aux autres l’acte de faire ce choix.

Choisir c’est forcément renoncer, entre une ou plusieurs “solutions”. Savez vous qu’au quotidien, vous appliquez cela de manière intuitive. Dès votre lever, vous choisissez entre vous lever ou rester au lit, prendre un petit déjeuner ou pas, etc…

Etes vous à l’aise avec les choix ?,
Certains font les choix en toute tranquillité, car ils sont en accord avec eux-mêmes. Pour d’autres c’est plus compliqué. Et pourtant, l’enjeu est le même, choisir entre une pomme verte et une pomme rouge, comme choisir entre blanc et noir, ou avancer, reculer, ou changer de vie, d’orientation professionnelle, ou faire des choix en matière de stratégie d’entreprise, tout est une question de choix et non de perception de l’enjeu du choix.

Vous êtes vous déjà posé la question du pourquoi vous n’arrivez pas à choisir ?,
Il y a un désaccord entre toutes nos parties, désaccord dont nous avons ou pas conscience. que ce soit au niveau du coeur, de l’esprit, ou du corps. Une de ces parties n’est pas alignée, et fait de la résistance en n’acceptant pas la notion de renoncement. C’est peut être aussi la notion de frustration chez nous que nous n’avons pas réglé!

Pourquoi est ce important?,
C’est applicable à votre vie personnelle, mais aussi dans la vie de l’entreprise, autrement dit cela occupe une place prépondérante dans notre vie au quotidien

Acter le fait de valider que vous allez devoir renoncer à quelque chose, va vous permettre de valider votre choix en toute sérénité, à condition que le choix que vous ayez fait, en plus d’être fait en toute conscience, intègre la notion de positif.

Qu’ai-je gagné en faisant ce choix et non qu’ai-je perdu ?,

La question essentielle à se poser en cas de choix difficile, question d’autant plus importante à se poser quand ce choix touche un grande nombre d’acteurs, de compétences, de réorientation, etc.. vous impliquant vous mais aussi les autres, est : qu’ai je gagné en faisant ce choix?

Faire un choix, est un acte de responsabilité vis-à-vis des autres , mais aussi vis-à-vis de soi. Que se passe t’il  ou se passerait t’il , si je ne pouvais faire un choix en toute sérénité et conscience, et bien j’assumerais sur du long terme, et non pour un temps donné au risque de voir une problématique arrivée un jour ou l’autre en raison de ce choix fait sans accord total avec nous même.

Le coach, est là pour étendre le choix des possibles, oui mais comment ?Ttout simplement en vous amenant à vous recentrer sur vous-même, et par la même permettre à   des solutions, idées, probabilités, qui pour l’instant ne s’étaient pas présentées à vous lors de vos réunions avec vous-même, d’émerger, voir le jour.
Choisir un coach, c’est renoncer à un autre coach, ou renoncer à un autre investissement, mais cela peut amener tellement d’autres choix possibles.

 

Alors une certitude : choisir, c’est trouver la solution qui positivement, vous amènera vers quelque chose de meilleur et au delà de çà vous enlèvera toute frustration.

 

Catégories : Le Blog

Laisser un commentaire